jueves, 25 de septiembre de 2014

2014-09-18 Aven Intimachay (Pérou)

Opération de secours
Aven Intimachay, Ceja de la Selva (Pérou)
Communiqué officiel du Spéléo Secours Français

24 Septembre 2014 - 17h00

Après 16h de travaux d’équipement dont près de 25 amarrages posés à la main à cause de la panne du seul perforateur disponible, la remontée de la victime jusqu'à la cote -300m afin de l’installer plus confortablement n’a pu être réalisée hier par manque de personnel.
En parallèle à cela, les 10 espagnols en cours d’acheminement depuis Madrid on été bloqués hier sur Lima du fait de très mauvaises conditions météorologiques. La poursuite de leur itinéraire a donc été remise à ce jour.
Aujourd’hui mercredi 24 septembre et après plus de 5 jours d’attente dans la cavité suite à sa chute, Cecilio (la victime) verra enfin arriver a ses coté ses premiers camarades venus d’Espagne dont une médecin et un infirmier.
10 autres spéléos espagnols ont embarqué ce jour d’Espagne afin d’aller prêter mains forte sur place. 23 spéléos de plus suivrons également des demain par un autre vol vers Lima. Tous ces renforts mèneront à 50 le nombre de sauveteurs dorénavant engagés depuis l’Espagne sur cette opération.
Le soutien des autorités Péruviennes afin de faciliter le déroulement de cette opération et notamment en matière d’acheminement logistique, semble maintenant parfaitement opérationnel
6 spéléos Français, demeurent engagés sur cette opération de sauvetage.

23 septembre 2014 - 11h00

Depuis plusieurs jours maintenant l’équipe composée de spéléologues Péruviens et Français est sur site. Les forces de secours Péruviennes (militaires, policiers et une partie des sapeurs-pompiers) ont clairement annoncé leur incapacité à aider les sauveteurs sous terre et ont peu à peu regagné leur base. Ne restent sur place que les deux sapeurs-pompiers formés dernièrement par le SSF et qui sont engagés dans la première partie de la cavité et quelques villageois qui aident à la logistique.
La première équipe de sauvetage est donc seule en attendant le renfort des collègues Espagnols de Madrid qui devaient arriver hier en fin d’après-midi.
Au camp de base, qui sert de PC, les conditions climatiques extrêmes rendent la vie à cette altitude de 3200 m très dures. Il pleut presque en permanence et le sol est complétement détrempé. Un groupe électrogène vient d’être mis à la disposition des sauveteurs. Il apporte un peu de confort et notamment la possibilité de recharger le seul téléphone qui permet de communiquer avec le groupe de spéléologues sur place. L’acheminement en eau potable et en nourriture pose également problème. Il faut plusieurs heures de marche pour atteindre le premier village. Les repas sont légers voire inexistants… Aux dernières nouvelles, les villageois mettent en place une collecte de nourriture pour aider les sauveteurs. Elle sera acheminée sur place par des mules.
La victime est actuellement dans un camp à – 400 m. Son confort est relatif, elle est sur un matelas dans un duvet chaud, abritée derrière des couvertures de survie. Elle est sous antalgiques pour limiter la douleur. Les spéléologues sur place continuent à alterner leur présence auprès d’elle par rotations.
Depuis deux jours, l’équipement de la cavité a été amélioré pour permettre les nombreux passages des sauveteurs. L’objectif de ce jour serait de commencer l’évacuation de la victime pour la remonter à la cote de -300m, zone favorable à l’établissement d’un point chaud qui a été repérée dans une galerie en haut d’un puits de 26 m.
Il y a actuellement 7 spéléologues français sur zone. Ils œuvrent pour aider notre collègue Espagnol, mais attendent les renforts pour atténuer la lourde charge de travail qu’il reste à effectuer.

22 septembre 2014 - 8h00

L’équipe qui était hier en cours d’acheminement depuis Lima, qui comprend notamment plusieurs spéléologues Français a pu finalement arriver sur zone accompagnée d’un médecin Péruvien. Un fort retard a été pris sur la phase d’acheminement héliporté du fait des exécrables conditions météorologiques qui ont touché le secteur. Le médecin a aussitôt été pris en charge afin d’être au plus tôt accompagné au contact de la victime. Le premier bilan remonté en suivant, fait état de la probable fracture d’une vertèbre sans a priori de lésions médullaire. Le médecin restera au contact victime jusqu’à l’arrivée de la doctoresse Espagnole.
Ce jour est également arrivée sur Lima l’équipe de Madrilènes (comprenant une doctoresse et un infirmier). Après avoir fait le plein d’équipements techniques complémentaires sur Lima, cette équipe vient de partir hier en fin d’après midi en véhicule pour 20h de déplacement afin d’atteindre la zone de l'accident. Du point d’arrivée envisagé, il leur restera environ 2h afin d’atteindre la cavité.
En complément de ces moyens déjà engagés, une nouvelle équipe d’une dizaine de spéléologues espagnols, envisageraient un départ d’Espagne demain dans la journée.

20 septembre 2014 - 21h00

Une alerte de grande ampleur a été déclenchée jeudi à 23h00 pour l'accident d'un spéléologue espagnol à 400 m de profondeur dans une perte qu'une équipe internationale explorait à environ 3000 mètres d'altitude dans le massif des Andes péruviennes. Le SSF a été informé dés le début de l'opération. La victime, d’après les premières informations reçues, suite à une chute de 5 m, ressent une douleur au dos et a perdu en partie la sensibilité dans ses jambes. Actuellement l'équipe sur place se relaie auprès d'elle. La cavité se trouve à 1h du camp de base et à 5h de marche des routes les plus proches. Après une longue journée de tractations entre l’Ambassade d’Espagne et les autorités péruviennes, l'opération de secours a commencé : une équipe de sauveteurs composée de 3 spéléologues français, de 3 spéléologues péruviens, de 5 pompiers péruviens (dont un médecin), et d'un représentant de l’Ambassade d’Espagne ont été acheminés vers la région de l'accident par avion. Cette équipe est ce soir en cours d'acheminement sur l'entrée de la cavité par hélicoptère. Par ailleurs, 4 autres spéléos français en expédition dans la région voisine (San Martin) et 2 pompiers péruviens sont montés après plusieurs heures de route avec des mules pour rejoindre l’équipe espagnole au camp de base. Ces deux derniers pompiers viennent de participer, la semaine dernière, à un stage d'initiation au secours spéléo encadré par le SSF. De plus, 4 techniciens en spéléo secours, 1 médecin et 1 infirmier sont en cours d'acheminement depuis l'Espagne via Bogotta avec du matériel technique adapté.
La durée d'évacuation de la victime est actuellement difficile à estimer car les mauvaises conditions météorologiques sur place empêchent l'acheminement rapide des sauveteurs sur le site.

http://www.speleo-secours-francais.com/fr/secours/secoursencours

Le Spéléo Secours Français

ECA PERU: CONVOCA CONFERENCIA PRENSA 25Sept. - 18hrs.


Estimados Amigos:

para convocarlos a la conferencia de prensa en donde James Apaestegui, Presidente del Espeleo Club Andino ECA PERU brindará las informaciones sobre el proceso inicial de rescate del espeleologo español Cecilio Lopez-Tercero.

la cita es hoy Jueves 25 de Septiembre a las 18 hrs. (6:00pm) en las oficinas del IRD sito en Calle 17, N°455 Corpac San Isidro (costado del Sernanp -. referencia espalda de la clinica Ricardo Palma)

Gracias por la difusión

ESPELEO CLUB ANDINO ECA PERU
http://espeleoclubandinoperu.blogspot.com/



miércoles, 24 de septiembre de 2014

Jornadas para encontrar al espeleólogo español Cecilio López son de 8 a 3 am (entrevista 24 Sept.)


El presidente del ESPELEO CLUB ANDINO - ECA PERU James Apaéstegui, señaló que ya llegó un coordinador del equipo de rescate desde la ciudad de Madrid (España) y que las jornadas para encontrar a Cecilio López, son de 8 am a 3 am...

Comunicación desde el campamento (audios entrevista 22Sept.)


James Apaestegui, presidente del ESPELEO CLUB ANDINO - ECA PERU y coordinador del rescate de Cecilio Lopez Tercero hizó un llamado a traves deRPP Noticias para conseguir de inmediato el apoyo en la alimentación para los espeleologos y la logistica del campamento base....

REPORTE DE SITUACION Nº 617-24/09/2014/COEN-INDECI/07:30 HORAS


ACCIDENTE PERSONAL EN DIST. LEYMEBAMBA,
PROV. CHACHAPOYAS – AMAZONAS.
http://www.indeci.gob.pe/objetos/alerta/OTk3/20140924075912.pdf